Print
PDF

Témoignages

Florine - 59 ans

Mon Papa est dans une résidence du centre de l’Oise depuis le 15 mai dernier. Nous étions à la recherche d’une maison depuis le mois de janvier et avions beaucoup de difficultés à la trouver.

Lorsque j’ai appelé Résid’Oise, j’ai été très bien accueillie et conseillée par une personne compréhensive et professionnelle.

La conseillère m’a donnée 2 adresses de maisons proches de l’appartement de mon père, afi n qu’il puisse continuer à recevoir ses amis et conserver certaines de ses habitudes. Nous avons visité les deux maisons très rapidement et nous avons eu un coup de coeur pour celle qu’il occupe aujourd’hui.

En à peine deux mois, il a pu déménager et prendre ses marques. Aujourd’hui notre papa s’y plait et ma soeur et moi en sommes très satisfaites.

Thierry - 37 ans

Lorsque mon Grand-Père nous a quitté Mamy n’avait pas envie de rester seule, elle avait peur de s’ennuyer et était un peu inquiète.

Grâce aux propositions de Résid’Oise ma grand-mère s’est décidée pour une résidence dans le sud du département qui, bien que loin de son domicile, correspond en tout point à ce qu’elle attendait (service, accueil, ambiance, …).

Elle est rassurée et souriante. La semaine dernière, elle a même préféré assister à une animation de la résidence, plutôt que de venir en course avec moi. Je suis si heureux de la voir apaisée et enthousiaste.

Huguette - 86 ans

Mon mari et moi-même avons décidé de quitter notre maison lorsque le travail d’entretien du jardin devenait trop pesant. C’est une amie qui nous a parlé des résidences de Résid’Oise. Pour être honnête, nous y sommes allés un peu sceptiques. Nous avons trouvé l’endroit si sympathique, que nous nous sommes décidés le jour-même.

Le personnel est gentil et s’investit beaucoup. Il y a beaucoup d’animations. La résidence est bien desservie car même sans véhicule, je vais à la supérette tous les jours et Jean va faire son Loto régulièrement.

Marcelle - 73 ans

Quand mon mari nous a quitté, j’ai vraiment cru que ce serait difficile de vivre seule. Il ne faut pas mentir, ce fut difficile !

Aujourd’hui je vais beaucoup mieux.

En choisissant d’entrer dans ma résidence, j’avais l’espoir de trouver du réconfort.

Je n’ai pas été déçue. Je rentre juste de week-end avec une amie, nous sommes allées deux jours à la mer. Ce qui est formidable, c’est que je suis contente de retrouver mon chez moi… en toute sécurité.